Le Commencement

Tout le monde s’est demandé comment ce monde avait commencé

Je me suis également posé cette question, qui est malheureusement restée sans réponse jusqu’à présent. Sans surprise, les scientifiques du monde entier n’ont pas réussi à y répondre. Tout le monde parle de quatre éléments.

Le Monde de la minéralogie et des fossiles m’a inspiré pour cette série c’est que j’y suis tombée par hasard grâce à mon compagnon Michel Lavergne. Il a découvert l’existence de la minéralogie pour moi. Nous sommes allés à des fouilles dans différents pays, c’est étonnamment intéressant, surtout quand on trouve des pierres ou des fossiles eux-mêmes, qui ont déjà des millions voire plus d’années. Lors d’expositions sur la minéralogie, j’étais fascinée par les minéraux, créés par la nature, mais aussi par les fossiles de divers animaux et plantes. J’ai pensé à quel point c’est étrange, ils ne sont plus là et il en reste une trace, et que restera-t-il après nous ?

Une découverte pour moi : Le Nautilus

Mais la découverte pour moi a été que certains d’entre eux vivent encore à ce jour. Je ne listerai pas tout le monde, mon exemplaire préféré est le Nautilus. J’ai réussi à voir un de ces animaux dans l’Océanarium de Barcelone.  Cette créature étonnante a réussi à survivre pendant si longtemps, environ 450 millions d’années, presque inchangées. L’un des crustacés survivants de l’époque des dinosaures : Living Fossil. Nautilus est également un symbole de beauté intérieure dans la nature. La coquille est l’un des objets naturels célèbres qui synchronisent le nombre d’or – le nombre PHI.

Sa particularité se trouve dans toutes les structures organiques. Je suis attirée par la beauté extérieure des choses et par leurs complexités, et non par le calcul mathématique et géométrique. Je m’intéresse davantage à la vie comme développement et changement, comme début et fin. Dans mes œuvres, Nautilus symbolise une fenêtre dans le passé et aussi l’eau, l’eau un des éléments dans la création du monde.

Vie et Mort I - 90x70cm - 2021

Vie et Mort I

90x70cm – 2021

Vie et Mort II - 90x70cm - 2021

Vie et Mort II

90x70cm – 2021

Nautilus - 68x56cm - 2015

Nautilus

68x56cm – 2015

Le Chant des Sirènes - 95x62cm - 2015

Le Chant des Sirènes

95x62cm – 2015

La Source - 80x57cm - 2015

La Source

80x57cm – 2015

Le Commencement : Ce sont les quatre éléments

La base de la création de la vie. La Terre, Le Vent, L’eau, et Le Feu, de ce chaos, de leur entrelacement et leur mélange, la vie a été créé.

Mais comment le représenter, comment dessiner tout cela ?

J’avais besoin de trouver un moyen et créer une nouvelle technique, en même temps je voulais être fidèle au dessin, je travaille d’abord avec du papier. Sur différentes feuilles de papier, je dessine les images principales, les figures, puis je coupe avec des ciseaux ou avec un scalpel ou je déchire tout simplement avec mes mains les endroits nécessaires en morceaux. Ensuite, je combine ces pièces dans une composition générale et je les colle sur un carton.

Le tableau est assemblé, je fais le traitement du dessin dans son ensemble. Puisque la terre est une base, elle est multicouche, cet effet est obtenu en collant du papier en quelques couches. J’utilise du gypse pour créer un relief du sol et des pierres ; Les symboles de l’Air et du Feu sont présents dans l’œuvre sous forme de plexiglas.  Je casse le plexiglas en morceaux nécessaires et dans des endroits je le brûle par le feu. Le plexiglas est aussi la base du tableau et tient toute la composition, il donne en même temps la transparence et l’apesanteur. L’eau est représentée par des fossiles et des coquillages. Tous ensemble créent une image dans laquelle vous trouverez des éléments du passé, sous forme de restes d’os et de fossiles, et le présent sous forme d’êtres vivants. Puisque le présent ne peut pas exister sans le passé, et que le futur ne peut pas être créé sans le présent.

Ne cherchez pas par contre du réalisme dans mes œuvres, ce n’est pas le cas.

Je dessine ma vision et je vous invite à regarder le monde avec des yeux différents.

Le Mystère - 103x80cm - 2015

Le Mystère

103x80cm – 2015

Le Passé, Le Présent - 78x58cm - 2016

Le Passé, Le Présent

78x58cm – 2016

Éclosion - 100x90cm - Nina Tescar

Éclosion

100x90cm – 2019

Fenêtre dans le Passé - 108x80cm - 2019

Fenêtre dans le passé

108x80cm – 2019